Une baise rapide dans le hall de mon immeuble

Une baise rapide dans le hall de mon immeuble
()

Je suis la rousse du réseau de tel rose. Je m’appelle Mélanie et cela fait plusieurs années que je fais du sexe au téléphone avec des inconnus. Je ne vais pas me décrire à nouveau, je vous invite à lire ma fiche si ça vous intéresse.

Il y a quelque temps de cela, j’ai vécu une expérience extraordinaire avec un partenaire qui m’avait appelée. C’était la première fois et il ne manquait pas d’aplomb ! Il avait envie que l’on joue à un scénario dans lequel il me surprenait dans le hall de mon immeuble pour me baiser de manière bestiale avant de repartir. Cela m’a beaucoup excitée ! Moi qui ai l’habitude d’être plutôt dominatrice, j’ai aimé que cet homme prenne les devants ou plutôt le derrière dans ce scénario. Je vous raconte tout ça rapidement !

J’ai rendez-vous avec ce même homme dans un restaurant et nous passons une agréable soirée. On se chauffe un petit peu, il aime la pointe de mes seins à travers mon chemisier que je porte sans soutien-gorge. Il aime mon regard de coquine et ma langue qui passe sur mes lèvres. Bref comme vous le devinez c’est très chaud ! Mais j’ai décidé de l’allumer jusqu’au bout et c’est tout ce qu’il aura ce soir ! Lorsqu’il me dépose devant chez moi, je l’embrasse sur la joue en mettant ma main sur sa cuisse très proche de son paquet. Je sens qu’il en a une demie molle. Je suis excitée, mais je ne couche jamais le premier soir. Je descends de voiture et je rentre dans le hall de mon immeuble.

Je commence à marcher dans le couloir et je trouve que la porte met du temps à se refermer. Je me retourne lorsque je me retrouve face à face avec cet homme. Sa respiration est forte et haletante. Il me plaque contre le mur et fourre sa langue dans ma bouche. Je fais mine de résister, mais la mouille qui coule de ma chatte trahit mon excitation. Il passe sa main sous ma jupe et écarte ma culotte. Il s’aperçoit que je suis trempée. Il arrache mon chemisier et me mange les seins dont les tétons me font mal tellement ils pointent ! L’homme descend au niveau de mes hanches, soulève ma jupe et retire ma petite culotte qu’il met immédiatement dans sa poche.

Il met ma jambe sur son épaule et plonge sa bouche dans mon intimité ruisselante et moite. Il me lèche goulûment. J’ai envie de lui, j’ai envie de sa bite ! Je le fais se relever et je dégrafe son pantalon. Les positions sont inversées et c’est moi qui suis à genoux. Je libère son sexe qui est de taille normale. Je le gobe immédiatement et je libère ses couilles pour le malaxer. Elles sont bien pleines ! Nous sommes trop excités tous les deux. Il me soulève avec une facilité déconcertante et me fait m’empaler sur cette bite. Il rentre en moi avec beaucoup d’aisance, car je suis lubrifiée à mort ! Il me plaque contre le mur et me baise comme j’aime l’être. Il me secoue et me pilonne ce qui me donne un orgasme.

Je sens qu’il est déçu que j’aie joui si vite. Il me repose à terre et me retourne pour que je sois face au mur. Il écarte mes fesses, passe sa main sur ma chatte pour récupérer mes sécrétions et lubrifie mon petit trou. Avant que je ne dise non, son gland pointait sur ma rosette qui a cédé sous la pression. Il a passé l’anneau et a pu s’enfoncer de toute sa longueur dans mes entrailles. Je n’ai pas l’habitude de me faire enculer pour être honnête. Et surtout pas de cette façon ! Mais dans le feu de l’action, je le laissais faire surtout qu’il pinçait le bout de mes seins pendant qu’il me martelait le conduit anal à grands coups de reins. Mon anus étant serré, car peu utilisé, son orgasme est venu rapidement et il a déchargé sa semence dans mes entrailles. Les palpitations de sa bite ont déclenché chez moi un orgasme anal.

Nous sommes restés emboîtés un petit moment comme ça avant que mon anus ne l’expulse. J’avais la chatte pleine de mouille et le cul plein de sperme. Au moment où je me suis retournée, il était parti et j’ai entendu la porte claquer.

Je suis remontée chez moi toute pantelante d’excitation. Je me suis masturbée à nouveau avant de m’endormir dans un sommeil profond rempli de rêves érotiques.

J’adore ce genre de scénario les amours ! Faites-moi des propositions dans le genre et surprenait moi !

Je vous embrasse !

Mélanie.

Partagez votre expérience

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Laisser Un Commentaire

custom-upload

Happy Hour ! Passez vos appels à 40 cts/min au lieu de 80 cts/Min !

X